Request A Demo

M-commerce : 5 bonnes pratiques pour réduire l’abandon de panier

Non classé

Dans cet article, nous allons parler m-commerce.
L’expression m-commerce a été évoquéé la première fois en 1997 par le finlandais Kevin Duffey, suite à la toute première transaction marchande à distance entre deux machines Coca-Cola. À l’époque, on désignait le m-commerce comme le fait de « fournir les capacités pour un commerce électronique directement entre les mains du consommateur, à tout moment et en tout lieu ».

La définition était correcte. En revanche, cette année là, en termes de technologie, nous étions plus proches de ça :

 
Et la technologie permettait aux smartphones de faire tourner ça…
 

 
Alors effectivement, le m-commerce était un peu limité.
Aujourd’hui, nous disposons de smartphones puissants et cela se ressent dans la croissance du marché. En 2021, le m-commerce devrait représenter 73 % de la totalité des ventes retail en ligne. Mais avec le développement de l’activité se développent aussi de nouveaux obstacles comme l’abandon de panier. Sur mobile, quelques règles simples permettent de réduire ce phénomène. Nous les passons en revue ici !


1 • Améliorer le processus de check-out

 
Le processus de check-out est une étape charnière du parcours client. Bien qu’elle n’intervienne qu’à la fin du tunnel d’achat, l’étape de check-out peut-être abandonnée par un utilisateur. Si elle est trop longue ou trop compliquée, par exemple.
Pour un processus de check-out optimal, l’internaute doit être guidé.
 
Comment faire ?
Premièrement, il est conseillé d’ajouter des barres de progression. Ce dispositif très visuel permet à l’internaute de savoir où il se situe dans son achat.
Deuxièmement, il faut que les informations demandées soient claires et structurées. Généralement, les sites marchands commencent par demander l’état civil du consommateur, la gestion de l’adresse, et enfin le mode de paiement. Si l’innovation est la bienvenue dans la construction du site internet, il est préférable de ne pas surprendre l’internaute dans les dernières étapes du parcours client. Il est effectivement délicat de déstabiliser le visiteur alors qu’il s’apprête à payer son achat.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à consulter notre article sur le sujet :

https://blog.salecycle.fr/17-bonnes-pratiques-check-out-fluide/


2 • Facilitez la création de compte

 
La création de compte est un pilier essentiel de la fidélisation. Sur mobile, cette étape est fastidieuse parce que l’internaute doit rentrer toutes ses informations personnelles sur le petit clavier de son smartphone. Il faut donc la rendre la plus facile et rapide possible.
Pour ce faire, utilisez les fonctionnalités pratiques qui permettent un gain de temps et limitent le risque d’erreur : on pense notamment au pré-remplissage des informations d’état civil ou la pré-selection des adresses postales.


3 • Proposez plusieurs options de paiement

 
En 1997, on payait nos courses en francs et par chèque. Depuis, ce mode de paiement a perdu du terrain ! Entre 1997 et 2016, le chèque est passé d’environ 50% des transaction à seulement 12%, très largement devancé par le paiement par carte. Et, plus récemment, par l’emergence du paiement mobile.
 
De PayPal à ApplePay, en passant par WeChat, le marché des paiements mobile se développe rapidement et même nos chères Cartes Bleues ont pris un coup de vieux.
Et pour cause, sur mobile, Paypal permet en quelques clics de passer l’achat alors que le paiement en CB nécessite souvent de taper l’ensemble des informations bancaires inscrites au recto et verso. Et la plateforme est par ailleurs reconnue pour sa praticité : il y existe plus de 200 millions de comptes actifs en 2019.


4 • Un conseil comme en magasin

 
Les technologies ont multiplié les possibilités de communication, d’achat, d’échange. Et par conséquent, ont rendu les consommateurs très exigents. Bien qu’il évolue sur internet, le m-consommateur exige un service irréprochable, notamment pour les achats onéreux et impliquants comme les réservations de voyage. C’est pourquoi il faut veiller à ce que le mobinaute ait accès à un conseiller rapidement. Chez Celebrity X Cruises, on sait comment rassurer les utilisateurs. D’autant, il est vrai, que le panier moyen lors de la réservation d’une croisière est élevé.

En proposant à ses visiteurs d’appeler le service client à tout moment lors de sa navigation sur le site, l’entreprise de croisière s’assure qu’au moindre doute, l’utilisateur posera sa question par téléphone. L’icône en haut à droite de l’écran du smartphone facilite l’appel. Un sans faute d’un point de vue de la prise en charge des hésitations du client !


5 • L’importance de la vitesse

 
La technologie permet de faire beaucoup de choses qui étaient encore impossible il y a quelques années. On peut par exemple appeler nos proches en visioconférence à l’autre bout de la planète. Les internautes sont habitués à ce confort, à ces fonctionnalités et surtout, à leur temps de chargement éclair. la vitesse est la meilleure amie des e-commerçants. Et c’est peu de le dire : chaque seconde de chargement supplémentaire augmente les chances d’abandon du site de 7%.
Sans être un as du développement de sites internet, certaines pratiques améliorent grandement le chargement des pages.
 
Pour commencer, il faut veiller à optimiser vos contenus média : leur taille doit être optimisée afin qu’ils soient rapides à charger. Une bonne pratique peut être d’ajouter les images et vidéos les plus lourdes en bas du site internet de manière à ce qu’ils chargent pendant que l’internaute consulte les éléments déjà chargés en première partie de page.
Plus technique mais essentiel et à la portée de tous, nous préconisons lerecours à un serveur performant sur lequel télécharger vos médias.

Vous pouvez tester la vitesse de votre site grâce à Google : https://developers.google.com/speed/pagespeed/insights/


En 2019, la concurrence est rude en m-commerce et le consommateur dispose d’un choix immense. Il est important de fluidifier au maximum l’expérience utilisateur pour l’emmener jusqu’à l’étape de paiement.
 
L’abandon de panier est le coeur de métier de SaleCycle, laissez nous vos coordonnées et nous vous contacterons prochainement pour échanger à ce sujet.



Amelie Combe