Request A Demo

Quelles tendances e-commerce ont marqué 2019 ?


Bien débuter l’année, c’est aussi bien comprendre les tendances qui ont marqué la précédente. En 2019, Salecycle a étudié plus d’un milliard d’abandons de panier en ligne et livre le résultat de ses observations dans une infographie : abandons de panier, performances des différents secteurs et appareils… Découvrez le bilan du e-commerce en 2019.

S’il ne fallait retenir que quelques chiffres…
•  Le trafic sur mobile représente 63 % de l’ensemble du trafic alors que seules 53 % des ventes s’effectuent sur ce canal. > Je tweete !
•  Avec 76,1 %, les sites de courses en ligne ont le taux d’abandon de panier le plus bas de tous les secteurs. > Je tweete !



1. Les ventes et le trafic selon le support utilisé

Il est intéressant de noter qu’en fonction des secteurs, la part des ventes réalisées sur mobile varient.
Par exemple, dans la mode, le trafic sur mobile est bien plus élevé que pour les autres secteurs. En l’occurrence, 75 % du trafic se fait sur mobile. La part des ventes réalisées sur les appareils mobiles est aussi plus élevée que sur les autres secteurs avec 67 % de ventes réalisées. Cela ne s’arrête pas là : avec un taux de 89,3 %, les conversions sur mobile sont plus nombreuses.

Comment l’expliquer ?
Tout d’abord, par le fait que, démographiquement, les e-commerçants de la mode ont dû s’adapter à une cible jeune qui utilise le mobile non seulement pour naviguer sur le web mais aussi pour acheter. 
Et, parce que les vêtements restent des achats peu impliquants pour les consommateurs. Le confort d’un écran plus grand n’est donc pas nécessaire dans le processus d’achat.


2. Le défi des essayages et des retours produits

Le challenge historique pour les e-commerçants de la mode est de pouvoir vendre des vêtements et des chaussures à des clients qui ne peuvent pas les essayer physiquement. D’ailleurs, cela explique pourquoi le taux de retour est plus élevé dans cette industrie que dans les autres. Malgré, il faut le souligner, un effort important des e-commerçants d’assister le consommateur dans le choix de la bonne taille grâce à des fonctionnalités toujours plus ingénieuses.

Et ce n’est pas tout. Les retailers de la mode ont aussi mis en place des politiques de retour particulièrement efficaces, permettant à l’expérience client d’être d’une fluidité exemplaire. On pense notamment aux retours gratuits ou aux retours en magasins qui contribuent à réduire les inquiétudes de l’acheteur. 


3. L’expérience utilisateur sur mobile

Pour palier à l’affluence de trafic sur mobile, la conception des sites internet est passée d’une approche responsive à une approche “mobile first” dans une grande majorité des cas. Cela signifie que les concepteurs pensent l’UX des sites internet sur un support mobile avant de penser à l’affichage sur ordinateur. La raison est simple : il est moins confortable de naviguer sur un écran mobile que sur un écran d’ordinateur. La taille de l’écran rend la navigation moins confortable, les articles moins visibles et parfois, la puissance de la connexion impacte la session de l’internaute.


Chez SaleCycle, nous sommes spécialisés dans ces thématiques e-commerce. N’hésitez pas à nous laisser vos coordonnées et nous vous recontacterons très prochainement.


Amelie Combe